The MagkaSama Project
Home > Updates > News / Stories > Condamnations confirmées pour les viols au Kavumu, le Kasaï toujours en proie aux violences sexuelles

Condamnations confirmées pour les viols au Kavumu, le Kasaï toujours en proie aux violences sexuelles


MagkaSama Team - July 30, 2018
Share on Facebook Share on Twitter
Condamnations confirmées pour les viols au Kavumu, le Kasaï toujours en proie aux violences sexuelles

Le mois dernier nous vous parlions du procès en appel des prévenus (parmi lesquels un élu) condamnés pour les viols de dizaines de bébés et d’enfants. De 2013 à 2016, les petites victimes âgées de 8 mois à 12 ans ont été violées par une milice dans le village de Kavumu, dans la province du Sud-Kivu au Congo. Vous pouvez lire notre news en français : Viols au Kavumu : l’attente du verdict du procès en appel et en anglais ici.

Le site JusticeInfo rapporte que la justice militaire congolaise a confirmé le jeudi 26 juillet, les onze condamnations prononcées en première instance dans le procès historique d’une vingtaine d’adeptes de la milice « Jeshi la Yesu » (l’armée de Jésus, en swahili), qui étaient accusés de crimes contre l’humanité par viols et meurtres. Le 13 décembre dernier, le député provincial, Frédéric Batumike, chef de cette milice, et 10 de ses coaccusés, avaient été condamnés à la perpétuité après avoir été reconnus coupables de viols constitutifs de crimes contre l’humanité.

La Panzi Foundation a elle aussi réagit concernant le verdict en appel du procès de viol d’enfants à Kavumu, le Dr Denis Mukwege a déclaré :

Aujourd’hui, la Haute Cour Militaire Congolaise vient de confirmer la condamnation de Mr Batumike et ses compères prononcée au mois de Novembre dernier en premiere instance pour viol de 42 fillettes de 18 mois à 8 ans à Kavumu. Nous sommes très satisfaits et fiers de cette décision de ls justice congolaise qui l’honore et fera date. En effet c’est la première fois que non seulement les executants directs sont condamnés, mais aussi et surtout leur chef hiérarchique. Nous espérons que cette premiere en matière de lutte contre les violences faites aux femmes fera jurisprudence au niveau mondial.

Si ce procès est très important pour les victimes et qu’il servira d’exemple à suivre pour la justice afin que les coupables puissent être jugés et condamnés pour leurs actes de barbarie, une autre province du Congo, le Kasaï, connaît toujours de graves violences et des agressions sexuelles. Vous pouvez lire notre article en anglais sur ce sujet : Kasai Region, the epicenter of recent violence and humanitarian crisis in Congo (DRC).

Radio Okapi, la journaliste Sonia Rolley et Le Congolais rapportent de manière très détaillées ces violences. Vous pouvez voir leur tweet ci-dessous et comme toujours, nous vous invitons à suivre les liens qu’ils contiennent afin d’en savoir plus sur la situation dans la région.



Share on Facebook Share on Twitter




Copyright ©2003-2022 The MagkaSama Project. All rights reserved. Contact us - Privacy Policy - Cookies Policy